Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Le Talisman des âmes de Anthony Lamacchia

Note : 5 sur 5.

Aujourd’hui, je vous présente un nouveau livre : Le Talisman des âmes de Anthony Lamacchia. Je remercie fortement l’auteur pour sa confiance encore une fois ! C’est un livre que j’ai beaucoup aimé, même si ça n’a pas été un coup de cœur, on n’en était pas loin.

La princesse Hélène Roncedor a été assassinée. Un homme est accusé à tort et il n’y a aucun témoin. Ami d’enfance de la princesse, Flyd Ashendar décide de faire revenir la princesse d’entre les morts grâce au Talisman des âmes pour pouvoir retrouvé l’assassin. Mais plus que l’âme de la princesse, il récupère l’âme de Vargel ainsi que d’un millier d’âmes. L’enquête de Flyd et ses compagnons commence… Mais il se cache bien plus qu’un complot dans les sombres recoins des royaumes.

J’ai été fortement impressionnée par le travail amassé par Anthony. On sent que l’univers du livre a été pensé de A à Z et il a été vraiment très bien construit. Entre les croyances de ce monde, les personnages et les royaumes, tout a été superbement bien construit et réfléchi. Chacun est unique. Les royaumes ont chacun leur particularité mais l’histoire de la religion de chaque royaume et des royaumes est à chaque fois expliqué sans que ça soit rébarbatif.

Au niveau des personnages, lorsque la princesse revient à la vie, je l’ai trouvé bizarre mais je ne pouvais en dire plus parce qu’en tant que lecteur, on ne la connaît pas plus que cela. On apprend à la connaître au fur et à mesure de l’histoire et à travers les yeux de Flyd mais lorsque l’on arrive dans le roman, elle est déjà morte et il nous est impossible de se dire qu’elle est gentille ou pas. J’ai bien aimé ce fait parce que cela permet de douter du début à la fin. J’ai appris à aimer la princesse puis d’un seul coup à la détester. L’auteur a su nous mettre en doute du début à la fin.

Les autres personnages sont plus ou moins attachants. Flyd est sympathique mais est trop aveuglé par son amour pour la princesse, ça m’a un peu dérangé parfois. Par contre, j’apprécie beaucoup Eugène et Vargel ! Je les ai trouvé juste dans leur propos et leurs actions.

Ce roman de Anthony Lamacchia est un plaisir à lire parce que le scénario ET l’univers ET les personnages sont à la fois complexes et à la fois faciles à comprendre.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :